Gérant dans son restaurant

Fin du pass vaccinal pour les restaurants, bars et cafés

Alex Ly
14 mars 2022

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Suspendisse varius enim in eros elementum tristique. Duis cursus, mi quis viverra ornare, eros dolor interdum nulla, ut commodo diam libero vitae erat. Aenean faucibus nibh et justo cursus id rutrum lorem imperdiet. Nunc ut sem vitae risus tristique posuere.

This is some text inside of a div block.
 — 
This is some text inside of a div block.
 Min read
 — 
This is some text inside of a div block.

Enfin ! La fin du pass vaccinal et du port du masque pour les restaurants, bars et cafés ?

Voilà une nouvelle rassurante pour l’avenir de la restauration : le gouvernement français a annoncé le 3 mars 2022 dans un communiqué officiel la suspension du pass vaccinal dans tous les endroits où il était exigé à compter du 14 mars 2022. Une nouvelle qui peut surprendre, puisque les seuils fixés jusqu’ici pour décider de la levée des restrictions ne sont pas encore respectés.

Qu’est-ce que cela signifie concrètement pour les restaurateurs ? Certaines mesures doivent-elles encore être mises en place ?

Pass vaccinal : une disparition complète ?

Toute personne majeure devait, à partir du 28 février, présenter un schéma vaccinal complet pour pouvoir rentrer dans un restaurant, un café ou un bar. Mais comme l’a déclaré le Premier Ministre Jean Castex lors de son allocution télévisée, le pass vaccinal ne sera plus nécessaire pour pouvoir accéder aux établissements recevant du public. Cette mesure concerne aussi bien les clients en terrasse que les clients en salle de restauration. Les restaurants, bars et cafés n’auront ainsi plus besoin de vérifier le parcours vaccinal de leur clientèle. De la même manière, les mineurs âgés de 12 à 15 ans n’auront plus besoin de présenter un pass sanitaire. 


Un allégement des mesures sanitaires


Si le pass sanitaire sera encore requis dans certaines institutions telles que les hôpitaux ou les maisons de retraite, les restaurateurs ne seront quant à eux pas concernés. Le port du masque, qui n’était déjà plus obligatoire dans les établissements soumis au pass vaccinal depuis le 28 février, restera facultatif malgré la suspension du pass. Il reste néanmoins fortement recommandé pour les personnes positives, les cas contacts présentant un risque et les personnes présentant des symptômes de la covid-19.

L’allégement des mesures est bien évidemment une excellente nouvelle pour les entreprises de la restauration, tant sur le plan pratique qu'économique, mais il faut toutefois le prendre avec des pincettes face à une potentielle reprise de l'épidémie.


Des changements à prendre avec précaution


Si ces nouvelles font l’effet d’une bouffée d’air frais pour les restaurateurs, il reste important de les prendre avec un une certaine distance. Les mesures faisant partie du dispositif sanitaire sont encadrées légalement jusqu’au 31 juillet 2022. Cela signifie que jusqu’à cette date, les mesures prises par le gouvernement pour lutter contre l’épidémie peuvent être remises en place aussi rapidement qu’elles ont été retirées. Le Premier Ministre a d’ailleurs parlé d’une “suspension” et non d’une fin définitive du pass vaccinal. 


Une forte augmentation du nombre de cas ou d’hospitalisations pourrait signifier le retour de certaines, si ce n’est de l’ensemble des mesures prises jusqu’ici. La légère augmentation du nombre de cas de ces derniers jours peut-elle signifier le début d’une nouvelle vague épidémique ? Rien n’est moins sûr. Personne ne peut donc affirmer avec certitude la direction que va prendre le gouvernement au cours de ces prochains mois.


Contacter un expert
Vous aimez l'article ? Partagez-le !

Recevez conseils, témoignages, tendances et innovations en 1 clic !
Rejoignez notre newsletter.

Comme 7000 professionnels de la restauration,
inscrivez-vous à la newsletter qui va faire la différence pour votre restaurant !

Merci! Votre demande a été reçue !
Oups! Une erreur s'est produite lors de l'envoi du formulaire.