Gérant dans son restaurant

Demain, comment paiera-t-on au restaurant ?

Sophie Lecomte
27 juillet 2020

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Suspendisse varius enim in eros elementum tristique. Duis cursus, mi quis viverra ornare, eros dolor interdum nulla, ut commodo diam libero vitae erat. Aenean faucibus nibh et justo cursus id rutrum lorem imperdiet. Nunc ut sem vitae risus tristique posuere.

This is some text inside of a div block.
 — 
This is some text inside of a div block.
 Min read
 — 
This is some text inside of a div block.

S'il y a quelques années encore, payer sans contact, flasher un code-barres depuis sa table ou partager l'addition entre amis sans que le restaurateur ait à intervenir paraissaient des solutions avant-gardistes, on le constate bien aujourd'hui : les modes de paiement innovants accélèrent leur développement et de nouvelles technologies s'inviteront bientôt à table (et pas que...).

Quelles sont-elles ? Nous allons voir dans cet article que le secteur du retail et plusieurs expérimentations dans la restauration ouvrent la voie à des manières de payer qui toucheront prochainement le grand public... à savoir vos clients. Avec un mot d'ordre : le phygital à toutes les sauces !

Au programme de cet article : les paiements sur place, mais aussi les nouvelles modalités de prise de commande à distance.

L'approche biométrique : le corps, nouvelle carte bancaire ?

Le titre est un peu provocateur, mais les technologies existent déjà. Au-delà des nombreux problèmes éthiques et de traitement de données qu'elles vont poser (ce qui est déjà le cas dans les rares pays où ces approches sont implémentées), on ne peut nier qu'elles révolutionneront probablement la manière dont nous payons au quotidien : dans les supermarchés ou épiceries déjà, mais aussi au restaurant par extension.

Après tout, quoi de plus facile que de sourire à une caméra ou poser sa main sur un lecteur d'empreintes pour régler une addition ?

Aux Etats-Unis, les fans de l'équipe des Seahawks de Seattle peuvent déjà payer leur bière au stade en posant leurs doigts sur un récepteur. La technologie derrière ce système est tout simplement celle de CLEAR, que vous avez peut-être déjà croisée au moment d'entrer sur le territoire américain.

Rapide, fluide, sans friction, ce mode de paiement n'a pas fini de parler de lui. On attend déjà les débats passionnés sur la protection de la vie privée et les dérives possibles rendues par cette technologie, mais nous ne manquerons pas de suivre ses évolutions !

Au-delà de l'exemple des Seahawks, l'idée est d'étendre ces systèmes aux festivals, aux restaurants, aux supermarchés et pourquoi pas aux bars et cinémas d'ici quelques années...

Lecture suggérée (en anglais):

Seahawks Fans Can Now Buy Beer With Their Fingerprints. Is That a Good Thing?

Votre sourire vaut de l'or (ou presque)

On continue sur la lancée biométrique avec la reconnaissance faciale, accélérée entre autres par les initiatives d'Alipay et de Carrefour en Chine, ainsi que par la chaîne KFC.

La Chine est sans conteste le pays où se développent le plus rapidement ses solutions aujourd'hui. Le système consiste à scanner à l'aide d'une caméra 3D le visage d'une personne soit à l'entrée du magasin puis au moment du passage en caisse, soit au moment du paiement si la personne a déjà "lié" son visage à son compte bancaire.

Petits soucis de surveillance potentielle dans certains pays ? Oui. Technologie d'avenir ? Oui aussi, très probablement.

"D’ici 2 ans, vous paierez avec votre visage, c’est une évidence. Le paiement sans contact n’existait pas il y a trois ans, aujourd’hui il est entré dans nos vies. (...) Demain, on l’utilisera comme passeport ou pour payer au restaurant. Il y a toujours un délai de sécurisation de la technologie et un délai d’adoption par les consommateurs. Vous trouverez ça un peu intrusif au départ, puis vous trouverez ça pratique et, pour finir, vous ne vous poserez plus la question."

Jérémy Dahan, interviewé sur l'ADN.eu

Lecture suggérée :

Hortense de Montalivet Le HuffPostEn Chine, on paie avec le sourire, littéralementLa technologie connait un essor fulgurant en Chine où Alipay permet de payer en scannant leur visage dans une centaine de villes.
paiement avec le sourire

Commander et payer par la voix : la déferlante arrive

Que McDonald's fasse l'acquisition d'Apprente, start-up spécialiste des solutions vocales, afin de développer la commande par la voix au niveau du drive et de son application mobile n'est que l'arbre qui cache (à peine) la forêt.

Via Google Home et Alexa (mais aussi Google Assistant), les solutions quotidiennes basées sur la commande vocale entrent peu à peu dans notre quotidien. Si l'on a tous commencé par demander la météo du jour, rien n'empêche d'imaginer que nous réserverons une table ou passerons commande en quelques mots depuis notre salon d'ici plusieurs mois ou années.

Des sociétés dédiées travaillent déjà à affiner leurs solutions pour les restaurants, à l'image par exemple de Voix.ai.

Si les options de commande sont déjà là et deviendront rapidement le "nouveau normal", reste bien sûr à optimiser les moyens de paiement. Là encore, le tout-voix l'emportera-t-il, ou devra-t-on encore dégainer notre portefeuille à l'approche du livreur ? A suivre.

Lecture suggérée (en anglais)

“Alexa, Order Pizza!” How Voice Ordering Will Impact Restaurants

Des pizzas et des bots 🤖x 🍕 : la commande via chatbot sur les réseaux sociaux

Depuis 4-5 ans, les bots ont fait parler d'eux dans des domaines divers et variés, qu'ils soient installés sur les sites Web ou prêts à échanger avec nous sur les réseaux sociaux - Facebook et Twitter notamment.

On les croise en réservant un billet de train, en se connectant à sa banque en ligne... et un peu moins, il est vrai, lorsque l'on veut passer commande au restaurant.

Pourtant, de grandes enseignes se sont déjà lancées, à l'image de Domino's Pizza et de Pizza Hut. De quoi largement s'inspirer pour les années à venir, d'autant que plusieurs sociétés innovantes travaillent à développer des offres avancées de chatbots. Rien ne vous empêche toutefois de coder le vôtre si vous avez une double vie de développeur et restaurateur / entrepreneur ;)

De quoi reprendre goût à Facebook ? Vous nous direz.

Io-quoi ? IoT, le monde fabuleux des objets connectés

Payer avec son smartphone : tout le monde connaît. Payer avec sa montre (connectée donc) : on commence à s'y faire.

Et si demain, vos clients vous réglaient leur repas depuis un joli bracelet connecté, un bijou (ils existent déjà!) et... pourquoi pas avec leur voiture, à l'approche de votre établissement ?

Les suggestions pourraient prêter à sourire si elles n'étaient pas en cours de développement, voire déjà en activité.

L'exemple de la voiture connectée est le plus frappant (et à terme, une force de frappe incroyable pour vendre plus et surtout mieux):

Demain, vous pourrez reconnaître un client existant à l'approche du parking, lui suggérer son menu favori alors qu'il passe à proximité, et pourquoi pas déclencher exactement la préparation de la commande en fonction de son délai d'arrivée.

Alors, vous sentez-vous prêt(e) ? N'hésitez pas à partager cet article avec votre réseau ou bien contacter notre équipe pour tout solution de paiement pour votre restaurant.

Contacter un expert
Vous aimez l'article ? Partagez-le !

Recevez conseils, témoignages, tendances et innovations en 1 clic !
Rejoignez notre newsletter.

Comme 7000 professionnels de la restauration,
inscrivez-vous à la newsletter qui va faire la différence pour votre restaurant !

Merci! Votre demande a été reçue !
Oups! Une erreur s'est produite lors de l'envoi du formulaire.